Concert : voix et guitare de Ferran Sors

DE BARCELONE À LONDRES …ivette-et-patrick
…jusqu’aux salons Parisiens
Ivette González, soprano

Patrick Rabarivelo, guitare
Mélodies pour voix et guitare de Ferran Sors

En hommage à François Paul de Fossa
Ariette italiane Ferran Sors
Oh cara, da quel giorno
La notte è placida
Pièces variés pour guitare Ferran Sors
Trois airs de l’opéra “Don Giovanni” W. A. Mozart
Batti batti Transcription pour guitare: Ferran Sors
Vedrai Carino
Deh vieni alla finestra
Variations sur la thème O cara armonia Ferran Sors
Seguidillas Ferran Sors
Cesa de atormentarme
Las mujeres y cuerdas
Acuérdate, bien mío
1ère Fantasie pour Guitare Op 12 François Paul de Fossa
Prepárame la tumba Ferran Sors
El que quisiera amando
De amor en las prisiones

A propos du programme.
Le catalan Ferran Sors, né à Barcelone en 1778, a reçu son enseignement musical au monastère de Montserrat. Il nous a d’ailleurs laissé, une description de la vie musicale qui s’y déroulait à la fin du XVIII siècle, seule source dont nous disposons sur ce sujet.
Ses voyages le mèneront en France, en Angleterre, en Russie… où il côtoiera les plus grands musiciens d’ Europe. Il mourra en exil en 1839 à Paris.
Le bagage musical de Sors lui permet de toucher à presque tous les genres musicaux (opéra, ballet, musique de chambre et surtout une multitude de pièces pour guitare).
Pendant son séjour à Londres, entre 1815 et 1823, il publie 42 “Ariettes” pour voix et piano. Il s’agit de mélodies à l’italienne dans l’esprit du bel canto, qui évoquent Vicenzo Bellini. Deux de ses airs , arrangés pour la guitare, figurent au programme.
Dans son esprit créatif et pédagogue, Sors nous offre un arrangement pour voix et guitare de trois airs tirés de l’opéra “Don Giovanni” de Mozart.
Les variations sur le thème O cara armonia de “La flûte enchantée” pour guitare seule inspirent le moment ou Pamina et Papageno, guidés par les trois enfants génies, arrivent à la cité d’Isis et Osiris pour retrouver Tamino.
Enfin, notre récital s’achève sur les “seguidillas”, airs de la tradition populaire de son pays d’origine, pleines d’humour, accompagnées à la guitare.
On pourra apprécier la grande variété de ce programme, qui nous fait découvrir toute la sensibilité de Sors.
Ivette González